© Merin
LE FEUILLUS


Lieu de vie : forêt tempérée
Fréquence : très rare
Type : décomposeur

Description : posé au sol, on dirait un petit bouquet de feuilles de différentes espèces, mais au milieu des feuilles émergent un petit visage joufflu, souriant et muni de grandes dents, et deux longues jambes aux pieds préhensiles. Il vit environ 20 ans.

Comportement : le feuillu vit en solitaire dans les forêts profondes et humides, aux pieds des arbres ou il se nourrit de glands, de fruits secs et de baies.

Capture : il doit être repéré un jour de beau temps (REP "très difficile" car il bouge beaucoup) puis attrapé à l'aide d'un filet ou d'un piège. Méfiez-vous de ses dents capables de ronger le bois.

Utilisation : il est utilisé pour refermer les plaies qu'il maintient entre ses dents tandis que sa salive accélère la cicatrisation (1d6+2 heures).

Prix : 12eo
FI : 2(+)
Symbiose/Contrôle : -20/-80
Rapidité : 8
Attaques : 45% (morsure)/10
Dommages : 1d6+2/0
Armure : 1
Déplacement : 0.5 (par bonds)
PV/SE/RES : 12/3/50
Talents : DIS 80, SAU 80, REP 50



© Merin
LA BALÉNOFIÈRE


Lieu de vie : zone montagneuse et nuageuse
Fréquence : rare
Type :prédateur

Description : c'est une sorte de gros poisson rond et gris possédant un aileron et se déplaçant dans les airs, grâce à deux grandes nageoires. Elle vit une cinquantaine d'années durant lesquelles elle ne cesse de grandir, jusqu'à ce que sa taille lui soit préjudiciable et entraîne sa mort.

Comportement : c'est un animal solitaire qui se laisse porter par les forts courants ascendants. Elle peut toutefois se déplacer par elle-même à l'aide de ses puissantes nageoires.
Son corps de 10 mètres de diamètre environ (15 mètres en fin d'existence) est rempli d'air ce qui lui permet de manger très peu en regard de sa taille. Elle se contente d'oiseaux attrapés durant son voyage.

Capture : la balénofière est un animal très calme et il est facile de l'approcher à l'aide d'une monture volante. Il faut alors tenter une symbiose directe en prenant soin de ne pas l'effrayer. Attaquée, elle projette de l'air en direction de son assaillant, ce qui ne provoque pas beaucoup de dommages mais risque fort de le faire chuter (AG "difficile").

Utilisation : Une fois qu'on lui a fixé une nacelle, la balénofière permet de faire de longs voyages sans interruption (par-dessus les mers par exemple). Toutefois ces voyages devront être occasionnels car les cimes élancées et nuageuses lui manquent rapidement.

Prix : 35eo
FI : 2(-)
Symbiose/Contrôle : -25/-75
Rapidité : 5
Attaques : 50% (souffle)/15
Dommages : D6-2/-1
Armure : 7
Déplacement : 3
PV/SE/RES : 32/8/80
Talents : DIS 10, SAU 50, REP 30



© Merin
LE LAZÉRIOT ÉVOLUTIF


Lieu de vie : forêt
Fréquence : unique ?
Type : producteur primaire (fruits)

(voir scénario "le Carnaval")

Description : il ressemble à un petit lémurien aux grands yeux pleins de séduction légèrement luminescents dans l'obscurité, au pelage brun clair s'éclaircissant sur le ventre.

Comportement : on ne trouvera aucune référence se rapportant à cet animal qui semble unique. Il ne peut vivre sans être en symbiose et se montrera charmeur et si mignon qu'il trouvera sans difficulté un porteur.

Capture : c'est le lazériot lui-même qui recherche la symbiose et difficile de résister à son charme. Il est ensuite pratiquement impossible de rompre cette symbiose sans son accord.
En cas de rupture de la symbiose ou de mort du lazériot, perte de 6D6 points de PI pour tous ceux qui ont bénéficié de son pouvoir.

Utilisation : le lazériot installé sur l'épaule, se montre de charmant compagnie : il aime chantonner d'une petite voix mélodieuse des airs gais ou tristes (en fonction de l'humeur de son porteur) et sait se taire quand il le faut.
Il peut devenir progressivement invisible par étapes, s'il ne doit pas être vu, mais ceci pour une courte durée. Si un observateur réussit un jet de REP "extrêmement difficile" (ou de PE "impensable") il constate un léger flou, des imperfections, qui laissent supposer que quelque chose se trouve sur l'épaule.

Plus sérieusement, le lazériot a la faculté de réduire la perte de paix intérieure de l'individu avec lequel il est en symbiose (nombre de points au choix du MJ), et d'en faire regagner aux gens avec qui il peut établir un contact physique (en posant délicatement sa main sur leur front). De plus il maintient son porteur en vie (en cas d'hémorragie ou d'empoisonnement par exemple).
Mais bien entendu, ces sympathiques facultés ont un coût : le lazériot utilise la vie de son porteur. Au début on ne remarque rien, puis une légère fatigue s'installe, les traits sont tirés : nul doute, le porteur vieillit prématurément à chaque fois que le lazériot redonne de la PI (le personnage vieillit d'un an pour 5 utilisations).

Contrairement à la plupart des animaux, le lazériot ne semble pas communiquer avec son propriétaire (sauf pour le conduire là où il souhaite).

Prix :
FI : 2(+)
Symbiose/Contrôle : +30/-80
Rapidité : 5
Attaques : -
Dommages : -
Armure : 0
Déplacement : 0.25
PV/SE/RES : 12/3/70
Talents : DIS 60, SAU 30, REP 80 (même de nuit)